Browsing Tag

envahisseurs

Articles, Fictions,

Le retour des Envahisseurs…

5 comments

Les musulmans… ces êtres étranges venus d’ailleurs pour conquérir la France. David Guéant les a vus. Tout a commencé un soir à la sortie d’une réunion des Mines Austères de l’Intérieur. Tout a commencé par l’histoire d’un homme que la fatigue avait rendu trop las. David Guéant sait désormais que les Envahisseurs sont LA, et LA, et aussi LA, mais surtout LA …non mais ils sont partout ou quoi ???

Là-dessus, David Guéant se réveille, tremblant dans son lit. Des gouttes de sueur coulent sur son front. Haletant, il réveille sa femme : « Mauricette, j’ai encore fait ce terrible cauchemar. Celui où il y avait des Zarabes partout. Ils portaient des barbes et des burkas. Prie donc la Sainte Laïcité pour mon salut, je sens que je perds pied… »

La pauvre femme s’exécute. Elle se lève péniblement, enfile ses charentaises et se dirige vers l’autel qui siège au milieu de leur salon en trainant des pieds. Y trône un livre (presque) saint : le Code de la Laïcité, édition 2020. On peut y lire les Psaumes de l’Exclusion, la Génèse des Exilés ou encore l’Evangile des Damnés (de la Terre). C’est dans ce dernier volume que Mauricette cherche fiévreusement le texte numéro 126, alinéa 12, intitulé « mesure-d’urgence-à-ne-pratiquer-qu’en-cas-de-mise-en-danger-de-l’intégrité-laïque ».

Ce texte avait été révélé il y a bien longtemps, en 2011, à une époque où on assistait à une islamisation rampante de notre sainte patrie. Il y en avait partout : des emburkés dans forêts, des enhijabés dans les églises, des barbus pour faire peur aux gosses et même au cinéma, ça n’arrêtait pas. Heureusement, le CPL veillait (CPL : Comité de Préservation Laïque).

On a essayé plusieurs trucs. D’abord on a dit que « yavait qu’à les mettre dans des barques (trouées) au milieu de la mer ». Puis MC Bryce Horteflow a sorti un maxi pour proclamer que « Niggas talk to talk but they can’t walk to walk, G » (soit, en patois, « un Nigga G quand yen a un ça va, c’est quand yen a plein que pas »). Ce à quoi Luke Skaï Waters, du ministère amer, a répondu : « yakka virer leurs mères de l’école, comme ça c’est sûr que les mini-Gs auront à cœur de réussir leur vie…en partant, si possible ».

Pendant ce temps là, du côté des Zarabes, l’ambiance (joviale) était plutôt à l’alliance ethnique. On y chantait, dansait, mangeait en se disant que non, vraiment non, Bouloulou ne viendrait pas.

Comme tu le vois, c’était l’été des tubes (d’aspirine). On peut même dire que pendant cette période, la débilité avançait à pas de Guéant.

On avait des anti-Zarabes de droite, qui disaient qu’il fallait une loi sur la Sainte Laïcité, mais on avait aussi des anti-Zarabes de gauche, plus sympas, qui disaient qu’il fallait une loi sur la Sainte Laïcité. Après un long et houleux débat, ils décidèrent de faire une loi sur la Sainte Laïcité, puis une autre, puis plein d’autres. Et là, c’était devenu chaud-les-potos d’être Zarabe. En gros, t’avais juste le droit de l’être en pensée, sinon t’étais grillé cash, un peu comme à la belle époque où les mecs devaient prier avec les yeux et pas prendre de bain le vendredi pour pas qu’on sache qu’ils en étaient (des musulmans, avant que tu demandes).

Alors d’un commun accord, ils se sont dit que l’idée de monter dans la barque n’était pas si mauvaise finalement. Pour aller ou ? Va savoir. En tout cas, ce qui était sûr, c’est que pour la première fois, il y avait réconciliation entre le père, la fille et la simple d’esprit.

Sur le quai, on leur disait de loin: 

Goodbye Arabs !!!

Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram access token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Retrouvez Marwan sur les réseaux sociaux !