Browsing Tag

NEW YORK

Articles, Débats,

Retour au Bercail : De New York à Paris

no comment
Cr: Sébastien Florent

Bon, me voici de retour au bled. Au bout d’un moment, à force de partir à l’étranger, la France devient une espèce de terre exotique. On y cultive l’originalité et une certaine audace artistique.

Je partagerai avec vous quelques unes de mes aventures à New York, mais pour l’instant laissez-moi savourer ce doux retour à la mère patrie. Ah Paris… ses bateaux mouches, ses déjections canines et ses tags du Bloc Identitaire sur les cabines de chantier.

Paris c’est ma ville. Des ruelles de la Goutte d’Or aux entrepôts de la Chapelle, des tours de Beaugrenelle à celles de Place d’Italie, je commence à la connaître un peu. Il faut dire que notre histoire dure depuis un petit moment. C’était un matin de septembre 78 et ça commençait par un cri.

Paris en 2011, c’est la ville où les prix ont tellement augmenté que tu commences à te dire que l’épicier tunisien du coin de la rue est pas cher, finalement…

Dans le taxi qui me ramène de l’aéroport, France Info disserte sur le sort des chrétiens du Pakistan depuis qu’une certaine Bibi est condamnée pour blasphème (marrant « Bibi », c’est le surnom de Benjamin Nétanyahou). « Certes l’atmosphère est tendue » nous dit-on, en direct de Paris . Mais rassurez vous, le témoignage de Bibi est déjà un bestseller en Occident, ce qui devrait même lui permettre d’embaucher Benjamin Brafman pour sa défense.

C’est bien de combattre pour les droits de l’Homme. C’est mieux de les appliquer (aussi) chez soi.

Or il se trouve qu’en terre française, on en est encore à demander le respect des droits des minorités. On doit se battre chaque jour pour que les sans papiers soient traités avec le minimum de respect. On doit expliquer une énième fois que les Roms n’ont pas un code génétique les prédestinant au vol ni à la mendicité. On doit réaffirmer la liberté de choisir et de pratiquer sa religion quand et comme on veut, sans risquer d’être agressé ou insulté dans la rue.

 

Anecdote :

Une femme appelle une agence qui loue des calèches avec chevaux blanc pour les mariages :

– Bonjour, je voudrais louer une calèche avec deux chevaux blancs pour mon mariage.

– Oui, c’est 500 euros la journée.

– Très bien. Je souhaite réserver pour le 17 juin.

– Oui oui, quel est votre nom ?

– Fatima Maghrabi. M-A-G-H…

– Ah non !! On ne loue pas aux musulmans ! Alors là hors de question. Blancs qu’ils sont mes chevaux…

Morale :

C’est peut être ça l’exception culturelle si chère à Jean Marie Messier : la France serait-elle le seul pays où, pour certains, la haine de l’autre est plus grande que l’appât du gain ?

Quoi qu’il en soit, je suis bien content d’être rentré. Ca commençait à me fatiguer ces gens polis qui m’adressaient la parole dans le métro new yorkais au lieu de fermer leur sac à double tour et de regarder ailleurs. Sans parler de la nullité culturelle dans laquelle se complaisent les Américains, à tel point que nous autres Européens somme obligés de les inviter à Cannes ou à Berlin pour faire œuvre civilisatrice.

Non vraiment, ça ne pouvait pas durer. Vite j’appelle BHL pour qu’il écrive la suite d’American Vertigo qui, comme son nom l’indique, a donné des vertiges à la presse littéraire outre-Atlantique, au point qu’exaspérés par une telle épreuve, les chroniqueurs du Times auraient demandé une substantielle augmentation de leurs émoluments. En attendant, je regarde sur mon iPhone à quelle heure passe Dr House ce soir…

J’ai eu un petit coup de stress tout de même, quand j’ai réalisé que dans beaucoup de pays, la France est en train de devenir une sorte de grosse Belgique : une contrée qu’on visite pour bien manger, utile pour faire des blagues.

 

Comment en est-on arrivés là ?

Du discours de Dominique de Villepin salué à l’assemblée de l’ONU en 2003 à celui de Nicolas Sarkozy à propos de l’Homme africain, est ce que quelque chose a vraiment changé dans ce pays ?

La « France des Droits de l’Homme »tm est elle devenue un pur produit marketing dont la diffusion de la marque compense la dissolution des principes ?

Difficiles questions.

Pour y répondre, il faut d’abord analyser le changement de positionnement de la France en politique intérieure ET dans sa diplomatie. Ensuite, il faudra voir comment ce changement de ton a fait évoluer l’image de la France à l’étranger et sur son propre sol. C’est ce que nous essaierons de faire dans les prochains articles.

Articles, Fictions,

Jack Bauer avait raison…

5 comments

Jack Bauer est une espèce d’évangéliste moderne qui prêche la sainte parole («God Bless Amerikkka») à l’aide d’un révolver, d’un cable électrique et d’une cisaille de jardinage. Son intérêt pour les plantes vertes étant limité, ce sont orteils, dents et oreilles ensanglantées d’arabes qui voltigent sous ses mains expertes.

Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram access token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Retrouvez Marwan sur les réseaux sociaux !